Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°69, mars 2011 > La démocratie à l’épreuve du lobbying : Comment garantir l’indépendance de la (...)

La démocratie à l’épreuve du lobbying : Comment garantir l’indépendance de la décision publique ?

mercredi 14 décembre 2011, par Francesco

Lobbying, conflits d’intérêt, expertise : quels pouvoirs, quels contre-pouvoirs ?" : c’était l’objet d’un séminaire organisé à l’initiative d’organisations membres du réseau citoyen ETAL [1] mercredi 19 Janvier 2011 au Sénat à Paris.

Quelques échos glanés dans le communiqué de presse final :

« Le lobbying des milieux d’affaires, les conflits d’intérêt, le manque d’indépendance de l’expertise scientifique s’exercent au détriment de l’intérêt général et pervertissent la démocratie ... Quelques 20 000 lobbyistes œuvrent à Bruxelles, dont les principaux travaillent en étroite collaboration avec la Commission européenne... L’objectif d’Alter Eu est d’obtenir un registre obligatoire [2] des lobbyistes avant la fin du mandat du Parlement et de laCommission en 2014. En matière de conflit d’intérêts, Alter EU demande une période de troisans de mise à l’écart et d’interdiction générale du lobbying pour tous les ex- Commissaires, ainsi qu’une définition claire des conflits d’intérêt... »

Plus d’une centaine de participants se sont déplacés - élus, militants, chercheurs, journalistes, étudiants - pour dessiner les contours de ce qui pourrait réintroduire l’intérêt général comme impératif et garantir le respect de la pluralité dans la prise de décision publique. Retrouvez les infos relatives à ce séminaire et pas mal de liens intéressants sur le site Web d’Adéquations.

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Notes

[1ETAL (pour l’Encadrement et la Transparence des Activités de Lobbying)

[2NDLR : A l’instar de ce qui se pratique au Sénat au USA

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012