Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > Nos actions > ACTION N° 168 : ANTIBIOTHERAPIE : ne tirez pas sur le pianiste ! (4/2019) Si (...)

ACTION N° 168 : ANTIBIOTHERAPIE : ne tirez pas sur le pianiste ! (4/2019) Si la musique est mauvaise, c’est aussi parce que la partition n’est pas bonne et le piano désaccordé…

lundi 12 octobre 2020, par Rédaction GRAS

Les Mutualités Chrétiennes proposent de pénaliser les médecins généralistes belges prescrivant trop d’antibiotiques. Cela a déjà suscité de multiples réactions du monde médical. Le KCE a de son côté récemment publié des propositions pour une politique antibiotique plus efficace en Belgique. Rappelons quand même que les recommandations de la BAPCOP sur lesquelles doivent s’appuyer les médecins généralistes datent de 2012 et n’ont toujours pas été remises à jour, que les RCP ( Résumé des Caractéristiques du Produit : ancienne notice) de certains antibiotiques (quinolones p.ex.) ne sont toujours pas remises à jour (dans leurs restrictions d’indications notamment), que plusieurs antibiotiques recommandés sont indisponibles (pénicilline, trimétoprim, …) ou contrindiqués dans les pays voisins (furadantine dans les infections urinaires p.ex.), que la promotion des antibiotiques reste mal contrôlée en Belgique, … Alors… qui doit montrer l’exemple ? On aimerait aussi connaître clairement la quantité d’antibiotiques que consomme le secteur animalier par rapport au secteur humain en Belgique.

Voir aussi : ANTIBIOTIQUES : LES FIRMES DESERTENT ©Prescrire 1er janvier 2019 "Antibiotiques : les firmes désertent" Rev Prescrire 2018 ; 39 (423) : 56. (pdf, accès libre)

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012