Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°107, août-septembre 2018 > La pharmacie mondiale s’approvisionne en Chine et en Inde : chance et danger (...)

La pharmacie mondiale s’approvisionne en Chine et en Inde : chance et danger ?

dimanche 6 janvier 2019, par Rédaction GRAS

Avec 40% de la production, la Chine est le plus grand fournisseur au monde de matières pharmaceutiques suivie par l’Inde. Chance car cela permet d’acquérir des produits de qualité à bas prix permettant un accès pour tous aux médicaments essentiels ; danger car cela nécessite un contrôle de qualité vigilant. Les récents scandales liés à la production de vaccins en Chine (rage, diphtérie-tétanos-coqueluche) ainsi que le retrait de lots de Valsartan de 2 usines chinoises différentes témoignent de la faiblesse du contrôle de qualité de la chaîne d’approvisionnement mondiale et des risques qu’encourent les consommateurs tant chinois que mondiaux. Cela n’est pas s’en rappeler les ruptures d’approvisionnement en doxycycline survenues en 2014 en France et les retraits d’agréation de sites de productions indiens par la FDA et l’EMEA en 2017. L’Europe n’aurait-elle pas intérêt à garder des sites de production sur son sol ?

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012