Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé

Edito

dimanche 28 mai 2017, par Arthur Poncelet, Marc Bouniton

Mais que se passe-t-il donc dans le monde des firmes pharmaceutiques ? De plus en plus, on entend parler de nouveaux médicaments (et d’anciens) atteignant des prix astronomiques et menaçant nos systèmes de santé.

Du Glivec au Solvadi en passant par les augmentations de prix de
vieux médicaments comme l’Epipen, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer les dérives de l’industrie. La campagne de « Médecins du Monde », le KCE, un groupe de 100 experts de la leucémie myéloïde chronique, tous s’accordent à dire que nous sommes en train d’aboutir à une impasse dans laquelle certains médicaments ne seront plus remboursés et le rationnement prévaudra sur le bien commun.

Mais comment en est-on arrivé là ?
Les firmes accusent les coûts des départements de recherche et
développement d’être une des causes de la hausse des prix. Elles arguent également que certains médicaments (notamment ceux de
l’hépatite C) font faire des économies substantielles à la société de
par les complications qu’ils évitent (complications de la cirrhose,
cancer et greffe de foie pour le cas de l’HCV).

Cependant, certains ne sont pas d’accord avec cette vision des choses et font remarquer, d’une part, que le budget en R&D est resté sensiblement le même et, d’autre part, accusent les firmes d’appliquer une technique où les prix sont évalués en fonction de ce que les états sont prêts à payer (« willingness to pay »).

Dans ce contexte quelles sont les solutions ?
Récemment, le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE)
et le Zorginstituut Nederland (Institut néerlandais des soins de santé,
ZIN) ce sont réunis et proposent 4 scénarios de solution possibles que
nous exposons dans ce numéro.

Comme d’habitude, il n’y a pas de solutions simples aux problèmes
compliqués mais restons vigilants à ce que la logique marchande de
certains ne viennent pas entacher la logique de bien commun qui est
celle de nos sociétés.

L’envol des prix des nouveaux médicaments ces dernières années a
suscité pas mal de réactions dans le monde des soignants et des ONG. Nous avons voulu réunir ici ces dernières contributions.

Merci à La Revue Prescrire et à tous ceux à qui nous nous avons emprunté des extraits ou des idées retenues dans ce numéro spécial de La Lettre du GRAS.

Bonne lecture !

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012