Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°85, juin 2015 > OMS : un programme progressiste pour les personnels de santé au XXIe (...)

OMS : un programme progressiste pour les personnels de santé au XXIe siècle

samedi 12 mars 2016, par Rédaction GRAS

« Les systèmes de santé ne peuvent fonctionner sans personnels de santé ; l’amélioration de la couverture assurée par les services de santé et des résultats sanitaires dépend de la disponibilité, de l’accessibilité,
de l’acceptabilité et de la qualité de ces personnels.

Cependant, les pays, quel que soit leur niveau de développement économique, sont, à des degrés divers, confrontés à des difficultés concernant la formation, le déploiement, la fidélisation et l’efficacité des
personnels de santé. Les priorités sanitaires énoncées dans le nouveau
cadre de développement pour l’après 2015 – par exemple, enrayer les
épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme, parvenir à réduire de
façon drastique la mortalité maternelle, mettre un terme aux décès
évitables de nouveaux-nés et d’enfants de moins de cinq ans, garantir la
couverture sanitaire universelle – ne deviendront jamais réalité si on ne
met pas en place des stratégies permettant de fournir un effort radical
pour renforcer les capacités des personnels de santé.
 »

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012