Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°86, septembre 2015 > L’Agence de sécurité du médicament américaine couvre-t-elle la fraude (...)

L’Agence de sécurité du médicament américaine couvre-t-elle la fraude scientifique ?

vendredi 11 mars 2016, par Rédaction GRAS

La question (rhétorique ?) était posée en février dernier par un journaliste de Science et Avenir qui relayait les résultats de recherches menées par un professeur de journalisme à l’Université de New York et ses étudiants ; des résultats publiés à la fois sur Slate.com et dans le JAMA Internal Medicine (Research Misconduct Identified by the US Food and Drug Administration - Out of Sight, Out of Mind, Out of the Peer-Reviewed Literature).

« Quand la FDA découvre des fraudes ou des erreurs, elle n’informe ni le public, ni les établissements médicaux, ni même la communauté scientifique que les résultats de ces essais cliniques ne sont pas dignes de confiance. Au contraire. Pendant plus d’une décennie, la FDA a eu tendance à cacher les détails de ces manquements. Avec pour conséquence que personne ne découvre jamais quelles données sont fausses, quelles expériences entachées et quels médicaments pourraient se retrouver sur le marché sur la base de faux résultats. À plusieurs reprises, la FDA a caché des preuves de fraude scientifique, pas seulement du public, mais aussi de ses conseillers scientifiques les plus fiables, au moment même où ceux-ci devaient décider de la mise sur le marché d’un nouveau médicament. »

Lire l’article complet de Hugo Jalinière sur Science et Avenir

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012