Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé

TRACNET au Rwanda

dimanche 23 novembre 2014, par Marc Bouniton

Avec le soutien du Earth Institute de l’Université de Columbia de New York, certains dispensaires rwandais ont été équipés d’un chargeur solaire permettant d’alimenter 30 téléphones portables. Ils disposent aussi d’une base de données informatique accessible par téléphone portable qui contient les dossiers médicaux des familles du village, ce qui permet au personnel de suivre l’évolution de leur état de santé. « Nous pensions initialement que nous devions attendre de faire parvenir l’électricité dans ces endroits pour pouvoir introduire de telles technologies. Mais grâce aux panneaux solaires, c’est possible immédiatement », affirme la représentante de la Columbia University. « Cette avancée technologique a ouvert la voie à des applications pour lesquelles nous n’utilisons pas normalement nos téléphone mobiles dans les pays développés. » Envoyer des messages éducatifs ou un rappel de RV pour une vaccination p.ex. Aujourd’hui au Rwanda, 143 dispensaires publics et cliniques privées qui offrent des médicaments antirétroviraux aux personnes touchées par le VIH/sida font usage de Tracnet, un système d’encodage des données qui emploie des portables pour recueillir des informations sur l’état de santé des patients infectés. Il aide aussi le centre national de fourniture des produits pharmaceutiques à suivre les stocks de médicaments qui sont disponibles dans chacun de ces établissements et à les renouveler en temps voulu, réduisant ainsi la fréquence des pénuries d’antirétroviraux.

>> Consulter le site web du système TRACnet

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012