Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > Nos actions > Action n° 80 : PROMOTION DU DUROGESIC DANS LES DOULEURS ARTHROSIQUES PAR (...)

Action n° 80 : PROMOTION DU DUROGESIC DANS LES DOULEURS ARTHROSIQUES PAR JANSSEN-CILAG (9.2004)

dimanche 4 décembre 2011, par Rédaction GRAS

Risque de banalisation d’un antidouleur morphinique.

Le Durogésic® possède comme indication officielle :" traitement de la douleur chronique due à un cancer et de la douleur rebelle qui requiert un traitement par des analgésiques opioïdes."

Nous avons averti l’inspection de la pharmacie, en octobre 2004, de la réception d’un document émanant de la firme et adressé à tous les médecins généralistes (et autres ?). Ce document promotionnel adresse un message fort différent des indications strictes reprises dans la notice : "Le patch Durogésic matrix est indiqué en cas de douleur chronique suite à un cancer ou à des douleurs tenaces telles que :

  • la douleur liée à l’arthrose
  • la douleur consécutive à des tassements vertébraux
  • la lombalgie basse (p.e. "Failed Back Surgery Syndrome")
  • la douleur due à l’arthrite rhumatoïde
  • certaines douleurs neuropathiques."

Nous estimions que ce document ne respectait ni l’esprit ni le contenu de la notice scientifique et incitait à une prescription inadéquate avec les éventuels risques, entre autres de toxicomanie, qui pourraient en découler.

Si les analgésiques opioïdes ont actuellement une place reconnue dans le traitement de certaines douleurs chroniques résistantes aux analgésiques non opioïdes, leur utilisation doit se faire dans le cadre de recommandations bien spécifiées (voir par exemple les recommandations pour le prescripteur et pour les patients éditées par la Pain Society et autres sociétés scientifiques britanniques en mars 2004). Transformer "douleur rebelle qui requiert un traitement par des analgésiques opioïdes" (notice) en "douleur chronique suite.. à des douleurs tenaces telles que…" (promotion) n’est ni correct ni acceptable. Y ajouter comme exemple la douleur liée à l’arthrose, la lombalgie basse est une incitation à une prescription abusive.

Nous avons déjà précédemment attiré l’attention de nos lecteurs sur les dangers d’une mauvaise utilisation des patchs de Durogésic ® en soins palliatifs (Lettre du GRAS n°39 : La culture du timbre). Une extension des "indications" telles que présentée dans ce document promotionnel de la firme Janssen conduira inévitablement à des prescriptions inadéquates et dangereuses, d’autant plus que le passage à une forme "matrice" est utilisé comme argument promotionnel.

Le passage de la forme "réservoir" à la forme "matrice" s’est faite sur un simple jeu d’écritures, le Durogésic ® n’étant pas considéré comme un médicament mais comme un dispositif, il n’était pas nécessaire de réintroduire un dossier d’enregistrement.

Nous avons reçu un accusé de réception de l’inspection de la pharmacie mais nous attendons une réponse…

Lettre à l’Inspection de la Pharmacie :
Le Durogesic® possède comme indication officielle :" traitement de la douleur chronique due à un cancer et de la douleur rebelle qui requiert un traitement par des analgésiques opioïdes."

Nous avons averti l’inspection de la pharmacie, en octobre 2004, de la réception d’un document émanant de la firme et adressé à tous les médecins généralistes (et autres ?). Ce document promotionnel adressait un message fort différent des indications strictes reprises dans la notice : "Le patch Durogesic matrix est indiqué en cas de douleur chronique suite à un cancer ou à des douleurs tenaces telles que :

  • la douleur liée à l’arthrose
  • la douleur consécutive à des tassements vertébraux
  • la lombalgie basse (p.e. "Failed Back Surgery Syndrome")
  • la douleur due à l’arthrite rhumatoïde
  • certaines douleurs neuropathiques."

Nous estimions que ce document ne respectait ni l’esprit ni le contenu de la notice scientifique et incitait à une prescription inadéquate avec les éventuels risques, entre autres de toxicomanie, qui pourraient en découler.

Nous n’avons pas reçu de suivi de l’inspection de la pharmacie (hormis une lettre confirmant la réception de notre courrier).

Les médecins prescripteurs ont reçu récemment un autre document promotionnel de la firme Janssen-Cilag annonçant l’introduction de Durogesic matrix en conditionnement de 10 patches, document reprenant le texte suivant :

« Nous insistons sur le fait que Durogesic est exclusivement indiqué dans le traitement de la douleur chronique due à un cancer, et de la douleur tenace qui requiert un traitement par un analgésique opioïde. Pour des patients souffrant de douleur chronique n’exigeant pas de traitement par un analgésique opioïde, le traitement par Durogesic n’est donc pas indiqué. »

Voici donc la correction demandée. Ce message corrigé est-il bien celui qui est transmis au corps médical lors des visites des délégués de la firme ? Merci à nos lecteurs de nous communiquer le message que vous recevrez.

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012