Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°76, mars 2013 > Nutriments et allégations de santé

Nutriments et allégations de santé

dimanche 20 octobre 2013, par Rédaction GRAS

Une allégation nutritionnelle, c’est quoi ?

L’allégation nutritionnelle est un message indiqué sur l’emballage d’un produit qui informe sur la composition bénéfique d’un produit. Exemples de message : « light », « riche en calcium », « source naturelle de vitamine C », « pauvre en sel », « riche en minéraux », etc. Déjà là, l’ambiguïté règne : un produit trop gras peut-il se vanter d’être pauvre en sel ?

Une allégation de santé, c’est quoi ?

L’allégation de santé est un message indiqué sur l’emballage d’un produit qui suggère une relation entre un aliment ou une composante d’un aliment et la santé du consommateur. Exemples de messages : « aide au maintien du capital osseux », « bon pour la mémoire », « favorise le transit intestinal », « renforce les défenses naturelles », etc.

Les allégations de santé sont, depuis le 1er juillet 2007, régies par un règlement européen (1924/2006) dans le but de protéger le consommateur des allégations trompeuses, non fondées scientifiquement ou exagérées. La Commission européenne a imposé de valider scientifiquement les allégations de santé affichées sur les produits. L’EFSA a élaboré une ‘liste positive’ des allégations de santé fonctionnelles génériques (dites de l’art. 13) autorisées, ainsi que deux autres catégories où les produits sont examinés au cas par cas (nouvelles allégations de santé fonctionnelles – art. 13.5, d’une part, et allégations relatives à la réduction d’un risque de maladie et au développement infantile – art. 14, d’autre part). Les trois types d’allégations ont été versées dans un registre unique (qui contient d’ailleurs à la fois les allégations autorisées et les allégations rejetées).

Voir : le registre communautaire des allégations

Les allégations génériques peuvent être utilisées par tous les opérateurs. Les allégations spécifiques restent protégées pour les industriels qui apporteront de nouvelles preuves scientifiques.
La majorité des dossiers d’allégations examinés par l’EFSA ont reçu un avis négatif. Une sacrée douche froide pour l’industrie ! Dès lors, les industriels, s’ils ne se contentent pas des allégations génériques identiques pour tout le monde (et donc peu rentables !), sont amenés à développer des allégations nouvelles en mettant en place un modèle d’innovation spécifique… C’est ce qu’ont choisi Danone et Nestlé !

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012