Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°75, décembre 2012 > ACTION N° 130 : AVASTIN ® - LUCENTIS® (2008) : Il faut une recherche publique (...)

ACTION N° 130 : AVASTIN ® - LUCENTIS® (2008) : Il faut une recherche publique pour y voir clair dans le traitement de la DMLA et obtenir une AMM européenne d’initiative publique pour l’Avastin® dans cette indication si les données cliniques la justifient

jeudi 16 mai 2013, par Rédaction GRAS (Date de rédaction antérieure : 15 décembre 2012).

RAPPEL : pour une efficacité similaire, l’anticancéreux Avastin® coûte 25 fois moins cher que le Lucentis, médicament spécifique au traitement de la DMLA. Mais il n’a l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour cette indication dans aucun pays. De nombreux ophtalmologues hospitaliers utilisaient l’Avastin® au lieu du Lucentis®. Il faut toutefois déconditionner l’Avastin® pour l’utilisation ophtalmologique à faible dose.

Du fait de cas groupés d’infection de l’oeil aux États-Unis avec l’Avastin® déconditionné, la DGS (Direction Générale de la santé) en France et l’AFMPS (Agence Fédérale du Médicament et des Produits de Santé) en Belgique viennent de recommander l’arrêt de cette pratique en attendant une AMM qu’obtiendrait Roche dans cette indication pour l’Avastin®. Sauf qu’on ne voit pas pourquoi Roche la demanderait pour cause d’intérêts dans le Lucentis® : Genentech a mis au point une molécule qui bloque le développement des vaisseaux sanguins et l’a vendue à Roche, qui a développé l’Avastin® (Bevacizumab) contre le cancer, et une molécule identique, ou presque, à Novartis qui a produit de son côté le Lucentis® (Ranibizumab) contre la cécité. En 2009, Roche est devenue propriétaire de Genentech et, à ce titre, perçoit depuis lors des royalties sur le Lucentis®.

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012