Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°73 mars 2012 > Pneumovax 23 : pire que mieux !

Pneumovax 23 : pire que mieux !

vendredi 6 avril 2012, par Francesco

Le 22 septembre 2011, le CHMP, Comité pour les médicaments à usage humain de l’EMA (Agence Européenne du Médicament), a adopté une nouvelle indication clinique au vaccin Prévenar 13 : la prévention des maladies invasives à pneumocoques chez les adultes de plus de 50 ans. L’utilisation du Prévenar 13 doit se faire suivant les recommandations officielles prenant en considération l’impact des maladies invasives suivant l’âge, les groupes à risques et la variabilité géographique des sérotypes incriminés. Plus d’information dans l’EPAR révisé (European public assessment report) disponibler sur le site Web de l’EMA.

L’ancien vaccin polysaccharidique (Pneumovax 23 en Belgique) apparaît moins efficace au niveau immunologique que les nouveaux vaccins conjugués (Prévenar en Belgique) ; pire : il diminue l’efficacité de rappels ultérieurs réalisés avec les nouveaux vaccins conjugués. De plus, le vaccin polysaccharidique voit son efficacité immunologique diminuer à chaque rappel. [1]

Le GRAS a plusieurs fois réagi [2] face à la promotion du Pneumovax 23 en contestant l’efficacité de ce vaccin. Un dossier pédagogique pour les GLEM y avait été consacré en 1997. Selon Minerva [3], sur base d’une méta-analyse bien réalisée, il n’y a pas de preuve d’une efficacité clinique d’une vaccination contre le pneumocoque chez des adultes en général ou chez certains groupes à risques en particulier. Elle reste cependant actuellement recommandée dans notre pays pour ces derniers groupes. Face à l’optimisme persistant du CSS belge [4] (4), il est nécessaire de remettre à jour au plus vite ses fiches informatives et de publier un avis sur la vaccination antipneumococcique de l’adulte à risques et ses incertitudes !!!

ACTION N° 28 : Vaccin pneumocoque PNEUMOVAX 23 (PASTEUR-MERIEUX MSD) (03/96) : discordance dans les délais de revaccination ; campagne de vaccination de masse à visée publicitaire. LLG n°48.

Nous reproduisons ci-après un extrait de FormulR/info de septembre 2011 dans son paragraphe sur les Infections (cfr www.farmaka.be) :

"Bien que le vaccin antipneumococcique soit recommandé dans beaucoup de pays, le sujet reste controversé quant à son effet préventif. En Belgique, la vaccination contre le pneumocoque est
recommandée pour les patients à risque et pour toute la population de plus de 65 ans [5]. Les recommandations en matière de vaccination se basent surtout sur le fait que la morbidité et la mortalité liées aux infections invasives à pneumocoques sont élevées dans certains groupes à risque [6]. Des études randomisées ont montré que la vaccination est bien efficace en termes de prévention des infections invasives à pneumocoques (dont la bactériémie), particulièrement chez les personnes âgées institutionnalisées, mais pas en termes de prévention de pneumonies et de mortalité [7].

Une méta-analyse plus récente ne montre pas d’efficacité du vaccin chez les personnes âgées ou adultes avec maladie chronique ni pour une pneumonie supposée à pneumocoques (RR 1.04, 95% CI 0.78–1.38) ni pour une pneumonie de toute cause (0.89, 95% CI 0.69–1.14) ni pour la mortalité de toute cause (1.00, 95% CI 0.87–1.14)) [8]

Une autre méta-analyse ne montre également pas d’efficacité pour une vaccination antipneumococcique sur la morbidité et la mortalité générale chez les patients BPCO [9].

Une RCT incluant des personnes d’origine japonaise, résidant en MRS et âgées en moyenne de 85 ans, a montré une incidence réduite de pneumonie avec le vaccin actuel contre 23 types de pneumocoques, toutefois sans effet sur la mortalité générale [10]. Les limites de cette étude ont cependant été soulignées ainsi que les doutes quant à l’extrapolabiilité de ses résultats [11].

Au vu de toutes ces données, recommander une vaccination antipneumococcique chez les personnes âgées ne repose pas sur des preuves suffisantes.

Cette vaccination a été récemment (2011) retirée du programme de vaccination des personnes âgées au Royaume-Uni [12].

Le bénéfice d’une vaccination antipneumococcique au cas par cas chez des personnes âgées affaiblies n’a pas été évalué."

Les preuves de l’intérêt d’une vaccination systématique des personnes âgées contre le pneumocoque font actuellement défaut.

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Notes

[1VANDERCAM B. ( Prof. Maladies infectieuses, Cliniques Universitaires UCL St-Luc) Janvier 2012 ; communication SSMG-AMA Charleroi.

[2www.grouperechercheactionsante.com - rechercher « vaccin antipneumococcique »

[3MICHIELS B. Vaccin contre le pneumocoque : non efficace chez l’adulte Minerva 2009 ; 8(9) : 131-131 Analyse de Huss A, Scott P, Stuck AE, et al. Efficacy of pneumococcal vaccination in adults : a meta-analysis. CMAJ 2009 ;180:48-58.

[4Conseil Supérieur de la Santé - Vaccination antipneumococcique de l’adulte (mai 2009) (CSS 8544)

[5Conseil Supérieur de la Santé. Guide de vaccination février 2007

[6Anonymous. CBIP - Répertoire Commenté des Médicaments 2010.

[7Moberley SA, Holden J, Tatham DP, Andrews RM. Vaccines for preventing pneumococcal infection in adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 1. Art. No. : CD000422. DOI : 10.1002/14651858.CD000422.pub2.

[8Huss A, Scott P, Stuck AE, Trotter C, Egger M. Efficacy of pneumococcal vaccination in adults : a metaanalysis. CMAJ. 2009 Jan 6 ;180(1):48-58. Erratum in : CMAJ. 2009 May 12 ;180(10):1038.)

[9Walters JAE, Smith S, Poole P, Granger RH, Wood-Baker R. Injectable vaccines for preventing pneumococcal infection in patients with chronic obstructive pulmonary disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 11. Art. No. : CD001390. DOI : 10.1002/14651858.CD001390.pub3.

[10Maruyama T, Taguchi O, Niederman MS et al. Efficacy of 23-valent pneumococcal vaccine in preventing pneumonia and improving survival in nursing home residents : double blind, randomised and placebo controlled trial. BMJ 2010:340:c1004.

[11Loeb M. the 23-valent polysaccharide vaccine prevents pneumococcal pneumonia and reduces associated mortality in nursing home residents in Japan. EBM 2010 ;15(4):117.

[1216 march 2011 DH Department of Health UK.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012